« Calinours va à l’école » de Alain Broutin.

Déjà le mois d’août et la rentrée approche à grands pas. Tandis que les élèves profitent encore de leurs vacances et que les parents pensent peut-être déjà au matériel et aux cartables, voici donc l’analyse de l’album « Calinours va à l’école ». Un album attendrissant et plein de douceur.  Car, on le sait tous, la rentrée peut-être quelque chose de stressant à la fois pour les parents, l’institutrice mais aussi et surtout pour l’enfant. Il est alors important de permettre aux élèves de se rassurer par le biais d’albums et d’histoire amusantes.

La série Calinours est un ensemble d’albums jeunesse bien connu de la maison d’édition l’Ecole des loisirs. Ici, Alain Broutin nous raconte Calinours qui s’apprête à aller à l’école pour la premier fois. Un moment que tous les élèves appréhendent et qui peut se voir stressant pour eux. L’album permet donc d’atténuer les craintes des enfants grâce à l’évocation de doux moments que l’on peut y vivre.

Les illustrations.

On reconnait bien le style de l’illustrateur Frédéric Stehr qui utilise des couleurs douces et un cadre relaxant.

L’histoire se passe dans les chemins boisés sur le chemin de l’école. Calinours y rencontrera divers personnages et va s’adonner à plusieurs activités telles que la peinture ou la pâte à modeler! Des activités caractéristiques de l’école maternelle.

Sur la première de couverture, on y voit un ours marcher paisiblement avec un cartable sur le dos. Celui-ci est entouré de fleurs, de papillons, et autres créatures des bois. L’institutrice peut alors demander aux élèves de décrire la première de couverture et d’anticiper le lieu vers lequel le petit ours se dirige calmement. Le cartable sur le dos devrait aider les élèves!

Les illustrations sont présentées de deux manières différentes. Certaines remplissent les deux pages tandis que d’autres sont plus simples, recouvrant une page unique avec le texte situé par-desous.

Le texte.

Le texte présent dans le livre est assez simple. Il reprend divers mots de vocabulaire liés au domaine de l’école ainsi qu’au domaine de la forêt et des animaux. De plus, la lecture est rendue agréable par l’utilisation de rimes.

Malgré la présence de paragraphes à chaque page, le texte n’est pas excessif car il est agréable à écouter et redondant aux illustrations. Ce qui permettra aux plus petit de compléter leur compréhension de l’histoire par la lecture d’images.

Comment l’utiliser en maternelle?

« Calinours va à l’école » est un album permettant d’aborder la rentrée des classes en douceur. L’ours est serein et s’adonne à une belle petite promenade en se rendant à l’école. Une fois qu’il y est arrivé, même si la journée est déjà terminée, l’institutrice l’accueil de façon bienveillante et lui présente ce qui s’est passé en classe durant son absence. Le petit ours découvre alors avec plaisir que les élèves de sa classe ont pu réaliser de la peinture, de la pâte à modeler et plein d’autres activités.

Grâce à cet album, on peut aborder les activités de l’école maternelle, comment se passe une journée à l’école, partir sur un projet artistique comme la classe de Calinours…

En plus de l’analyse de la première de couverture, on peut faire un retour sur les activités vécues par Calinours et les élèves de sa classe. On peut alors demander:

  • Savez-vous quelles activités ont fait à l’école maternelle?
  • Avez-vous déjà réalisé des activités comme ça?

Aussi, il peut être intéressant de développer avec les élèves quelles seront les activités ou projets de l’année afin de les rassurer et leur donner envie de commencer les activités. Pour les plus petits, pas besoin d’aller très loin dans le temps. Parlez juste de ce qui sera fait durant la journée voire dans la semaine. Ils seront déjà très heureux!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :