Hubert Reeves nous explique la biodiversité – Le Lombard

Astrophysicien, aujourd’hui président de l’association Humanité et Biodiversité, Hubert Reeves nous engage dans sa passion pour l’avenir de notre planète par divers moyens. Découvrez l’une de ces dernières réalisations; une bande dessinée par laquelle ce dernier nous explique à quel point il est important de protéger les êtres vivants.

La biodiversité? Qu’est-ce que c’est?

Il s’agit de l’ensemble des espèces, écosystèmes et des gènes présents dans un milieu. La biodiversité, selon Futura Planète, « évoque la diversité du vivant, c’est-à-dire tous les processus, les modes de vie ou les fonctions qui conduisent à maintenir un organisme à l’état de vie ». Pour aborder le panel des modes de vie ou de diversité « florisitique », on dira plutôt « diversité biologique ». Ce qui est la contraction du mot biodiversité finalement. Aujourd’hui, l’être humain influence cette biodiversité et amène des changements parfois radicaux dans celle-ci. Ceci est le sujet qu’a voulu aborder Hubert Reeves via la bande dessinée, un outil accessible à tout le monde, dans l’objectif de sensibiliser à l’environnement.

Hubert Reeves et la bande dessinée.

Avant la parution de « Hubert Reeves nous explique la biodiversité », Hubert Reeves a déjà entretenu un lien avec la bande dessinée suite à la publication de celle ayant pour titre «  »L’univers ». Dans sa bande dessinée « Biodiversité » sortie récemment, Hubert Reeves est illustré en compagnie d’une classe. Les enfants sont curieux et posent énormément de questions. Ici, les dessins sont réalisés par Daniel Casanave, le scénario par Hubert Reeves et Nelly Boutinot et enfin, les couleurs, par Claire Champion. Dans cet ouvrage, on aborde quelques thèmes tels que:

  • Les différentes sources d’énergie,
  • Les liens qui existent entre chaque espèce, la chaine alimentaire, les effets de chacun sur l’environnement,
  • L’histoire de la vie (de la bactérie à l’homme),
  • Le cycle de l’eau avec même une allusion à New York et son rapport à l’eau très particulier,
  • L’origine de la laine, la soie, des médicaments, etc.
  • Les conséquences de l’introduction d’une espèce dans un milieu où elle n’est pas censée figurer,
  • Les particularités des vers de terre,
  • Les importations et l’origine de certains aliments,
  • Le réchauffement climatique,
  • Les espèces en voie de disparition,
  • Les arbres et la forêt Amazonienne,
  • L’existence de diverses cultures et populations (indiens, etc.)

On l’aura compris, il y a énormément de thèmes abordés! Ceci s’explique par le fait que la biodiversité est un sujet extrêmement large qui englobe à lui seul énormément d’éléments. Cette BD permet donc une sensibilisation à la biodiversité et une approche sur beaucoup de sujets différents mais liés. Cependant, si vous cherchez à développer l’un de ces sujets en approfondi, il vous faudra utiliser davantage de ressources qui développent le sujet. Car certains sont simplement évoqués en l’espace d’un phylactère et ne sont pas développés. Cela est normal quand on sait qu’une BD doit correspondre à un format d’une soixantaine de pages maximum. Peut-être que les futures bande dessinées réalisées par les mêmes auteurs permettront d’aborder certains de ces sujets bien plus en profondeur tel que la forêt, qui sera le prochain ouvrage de Hubert Reeves. A voir.

Pourquoi l’aborder en classe?

Aborder la biodiversité en classe est l’un des objectifs du programme des études. En effet, il s’agit de faire connaître aux élèves les différences espèces et êtres vivants qui coexistent sur terre. Ici, la BD suggère de sensibiliser les enfants et adultes à la protection des espèces . On peut donc sensibiliser les élèves de différentes manières:

  • Aborder les différents impacts de l’action humaine sur la terre, les êtres vivants, …
  • Trouver comment protéger les diverses espèces présentes autour de nous,
  • Adopter des comportements responsables,
  • Sensibiliser les autres.

La bande dessinée, un outil éducatif.

Aujourd’hui, beaucoup de bandes dessinées existent. Les jeunes en sont fous. Et il y en a pour tous les gouts. La bande dessinée peut être, comme tout autre livre ou album, un outil pédagogique. En effet, divers sujets abordés en histoire par exemple sont exploités dans la BD. Ici, celle réalisée par Hubert Reeves nous permet d’aborder des thèmes scientifiques via un outil connu des élèves. L’un des points fort de la BD est qu’elle permet une lecture rapide du sujet. Ainsi, le lecteur n’a pas besoin de passer des heures à la lire comme un livre. Il suffit de 30 minutes de son temps et le tour est joué.

D’autres outils pédagogiques.

La BD, c’est bien. Cela permet d’aborder des thèmes, des sujets d’une façon plus attrayante pour les élèves et avec un outil qui leur est familier. Mais un enseignant ne se contente jamais d’un seul outil. c’est pourquoi je vous dresse ici tout une liste d’outils pédagogiques au sujet de la biodiversité:

Ici, Bruxelles-environnement nous propose quelques fiches pédagogiques ou encore des dispositifs tels que des Kamishibaï, des fichiers PDF à exploiter sur le temps, l’histoire de la biodiversité, la vie, etc.

Biodiv’ille, c’est tout un ensemble de ressources destinées à la fois aux élèves allant du cycle 1 au lycée en passant par les enseignants, les parents et autres. Sur ce site, vous pourrez sélectionner les critères de votre recherche (sujet, public, type d’outils/de support, etc.) et Biodiv’ille vous sélectionnera les ressources disponibles en fonction de ceux-ci.

Ce dernier est dédié à une ASBL soucieuse d’offrir aux enseignants et autres divers outils et informations autour de l’environnement. Ici, vous y trouverez des outils mais aussi des informations sur le sujet que vous souhaité aborder dans le cadre de la biodiversité pour sensibiliser et développer une éducation à l’environnement.

Enfin, voici le lien vers un site internet de qualité ayant pour sujet la biodiversité et l’éducation à l’environnement. Symbiose publie chaque mois un PDF de son magazine (qu’il est possible de recevoir également par courrier). Dans chacun de ses magazines, Symbiose développe énormément de sujets correspondant à l’éducation de l’environnement. Je le recommande particulièrement. A vous de faire votre choix.

Petite parenthèse. Je vous propose de lire leur livre « Trésors du dehors« . Ce livre aborde les enjeux de permettre aux élèves et aux enfants d’apprendre et d’évoluer à l’extérieur dans les milieux boisés et naturels. De plus, il propose également des idées et une méthodologie afin de faire évoluer ce rapport à la nature chez l’élève et au sein de la classe. Un vrai bijou!

Hubert Reeves nous explique la forêt.

Après avoir lu cette bande dessinée, on peut apprendre qu’Hubert Reeves nous prépare un nouveau récit sur le thème de la forêt. Encore quelque chose qui est abordé à l’école et plus particulièrement en géographie. Peut-être nous évoquera-t-il le pouvoir de communication des arbres ou encore bien d’autres particularités de ceux-ci que nous ne connaissons pas. Dans la BD « Biodiversité », on peut remarquer un petit avant-gout de ce futur ouvrage destiné aux arbres. Je vous laisse le découvrir. « Hubert Reeves nous explique la forêt », ceci est le prochain tome qui sortira en octobre 2018. Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :