La mobilité en classe maternelle

Aujourd’hui, la mobilité est un point important de notre société. Voitures, trains, trams, … Bien souvent, les transports attirent les plus petits. Quel plaisir lorsque le train tourne à toute allure ou encore de regarder ce qu’il se passe par la fenêtre lorsque ça roule.

De plus, cela concerne aussi les enfants. En effet, ils vivent ceci lors des trajets depuis la maison jusqu’à l’école ou encore en se baladant jusqu’au parc. Parler de la mobilité peut être un projet éducatif à long terme dans les écoles dont l’école préscolaire.

Voici donc quelques idées et albums pouvant être utilisés en classe.

Les points à aborder avec les enfants

  • La sécurité routière
  • Le code de la route
  • Les différents moyens de transports

Quelques albums jeunesse:

Le code de la route – Mario Ramos

Résumé de l’auteur:

« Comme rien n’arrête le progrès, une petite route traverse maintenant la forêt pour que le petit chaperon rouge puisse se déplacer à vélo. Les grands panneaux de signalisation qui longent la route annoncent trois ours, un prince charmant, le petit poucet, le chasseur, le loup, et la grand-mère. Patiente, le petit chaperon rouge rejoint la maison bien tranquille de sa grand-mère qui l’attend pour passer un bon moment. »

Un récit qui aborde à la fois le code de la route et les contes de fée. Celui-ci amène d’une façon assez sympathique la significations des panneaux de signalisations que l’on retrouve partout à l’extérieur.

Rouge et vert – Gabriel Gay

Résumé de l’auteur:

« En avons-nous toujours bien conscience quand nous traversons la route, quand nous roulons en voiture ou à vélo ? Les bonshommes rouge et vert des feux de circulation sont des petits personnages vivants ! Ils courent, grimpent, descendent à longueur de journée pour que le feu fonctionne, et que nous soyons en sécurité. Leurs noms ? Vert ! et Rouge ! Mais que se passe-t-il s’ils se mettent à se disputer pour savoir qui est le plus important ? Aïe ! La catastrophe menace… »

Un album qui permettra d’aborder les feux de signalisation avec les enfants et l’importance de faire attention à ceux-ci lorsque l’on traverse la rue par exemple.

Ticket Ville – Shin Dong-Jun

Résumé de l’auteur:

« Il est l’heure, pour tous ceux qui travaillent, de rentrer chez eux car la journée s’achève. Les tickets de métro ou de bus aussi retournent à Ticket Ville. C’est pour eux un long voyage… »

Ce livre nous plonge dans un univers particulier. L’occasion de parler du métro et du monde ferroviaire avec les enfants. Des différents mode de transports; vélo, trains, trams, bus, métro, …

Quelques musées:

Il existe plusieurs musées à Bruxelles et aux alentours. L’occasion rêvée de sortir avec les enfants et plonger dans l’histoire. Deux musées clés sont localisés à Bruxelles dont:

Le musée du Tram Bruxellois

Situé à Woluwe-Saint-Pierre, le tram permet de découvrir plus de soixante anciens tramways, autobus, taxis ou trolley ayant circulé dans Bruxelles autrefois. Des voyages dans certains tramways très anciens sont aussi possibles. Les visibles sont possibles pour les enfants en dessous de 6 ans gratuitement et à partir de 4€ pour ceux entre 6 et 12 ans.

Plus plus d’informations: Musée du Transport Urbain Bruxellois

TrainWorld

Pour ce qui est des visites pédagogiques, celles-ci sont accessibles qu’à partir de 6 ans. Il n’est donc possible de les réaliser qu’en fin de dernière année préscolaire et encore… Pour les familles, l’entrée pour les enfants de 6 ans est cependant gratuite. Il y a donc moyen de permettre aux enfants de visiter le musée sous un autre angle.

Pour plus d’informations: TrainWorld.be 

Quant en wallonie, on retrouve le musée des Transports en commun,  le musée de Chemin de Fer à Vapeur de Treignes, …

La STIB dans les projets éducatifs

Lors d’une de mes visites dans l’un des dépôts de la STIB à l’occasion de portes ouvertes, j’ai pu découvrir que la STIB avait décidé depuis quelques temps de prendre en considération les enfants et adolescents. En effet, sur son site internet, elle propose des outils pédagogiques pour les plus petits et les plus grands.

STIMI est le personnage dit comme le compagnon des jeunes voyageurs. Cette mascotte dédiée aux enfants de 5 à 8 ans a été créée en septembre 2006. Il y a déjà fort longtemps donc. Un site internet lui est d’ailleurs dédié. On y retrouve quelques jeux autour de la mobilité. L’enseignant peut également y commander quelques brochures très utiles pour travailler en classe.

Les visites de la STIB sont par contre réservées au primaire ainsi qu’au secondaire. Un peu de patience pour nos petits bouts.

Réalisation d’un parcours à l’extérieur

Lors d’une de mes observations dans une école active de Bruxelles, j’ai pu découvrir la réalisation d’un parcours au sein de la rue. Sur le sol étaient dessinés des routes, des passages pour piétons, des indicateurs routiers, etc. On pouvait y trouver également des panneaux de signalisations qui ont été vu en classe préalablement. Les enfants pouvaient y circuler à vélo ou encore à pied s’ils étaient piétons. Ce projet peut se réaliser en salle de sport également si on ne dispose pas d’un espace extérieur assez grand.

De quoi amuser aussi bien les plus petits que les grands!

En psychomotricité

Une fois dans la salle de sport, on peut prévoir une leçon autour du même thème avec, par exemple des jeux tels que:

  • Conduire une voiture (en courant, un cerceau à la main en guise de volant) et s’arrêter lorsque le professeur lève le cône rouge. Puis redémarrer lorsqu’il lève le cône vert.
  • Travail en circuit avec des panneaux de signalisations.
  • Réaliser un train avec des chaises.

Quelques épingles Pinterest

 


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :